Une approche inclusive pour mobiliser les citoyens à l’égard de l’avenir du secteur riverain de Toronto (anglais—traduction simultanée disponible)

Doblin et Park People ont récemment collaboré à un projet qui inspirera Sidewalk Toronto dans sa conception du quartier Quayside. Nos travaux de recherche ont abordé une question épineuse : dans un espace public, quels facteurs contribuent à créer un sentiment d’appartenance et de propriété? Nous avons profité de l’occasion pour apprendre de Torontois issus de divers horizons, des groupes dont la voix n’est souvent pas entendue dans le cadre de stratégies d’engagement public habituelles. Nous avons commencé par demander aux gens les raisons qui les incitent à utiliser les espaces publics dans leur quotidien. Ceci nous a permis de réfléchir à la façon dont nous partageons l’espace dans notre ville de plus en plus dense et comment nous créons des liens signifiants entre les gens à une époque où une si grande partie de notre temps est passé à proximité de nos voisins. Nous en avons appris sur les indices que recherchent les gens dans les espaces publics par l’entremise du design et des normes sociales tacites et comment nos décisions en tant que créateur d’espaces publics peuvent avoir des effets escomptés ou non sur la façon dont les gens utilisent et se comportent dans l’espace public. Dans notre étude de cas, nous partagerons nos constats : d’abord, un ensemble de propositions de design qui peuvent être considérées comme les éléments constitutifs d’un superbe espace public, ensuite, les modes comportementaux qui représentent six des comportements les plus courants que nous avons observés dans un espace public et, finalement, un outil que nous avons conçu, nommé cartes de modes, qui se veut une façon de communiquer les constats en utilisant un texte descriptif qui, au moment de la conception d’un espace public, fait en sorte qu’il soit plus facile pour les designers d’établir les liens nécessaires entre les modes comportementaux et la proposition.

 
 
 
claire.png

Claire Orange, Doblin

Claire Orange est une designer qui s’intéresse à la façon dont la culture et la communauté s’entrecoupent et comment cela est communiqué par l’entremise de l’environnement bâti et des canaux numériques. Par son travail de conception, Claire aspire à enrichir la vie de tous les jours des gens en utilisant une méthodologie fondée sur le design afin de déterminer et comprendre les besoins des gens, transformant ainsi une pensée stratégique en solutions de design réalisables.

 
 
 
elle.png

Elle Ziegler, Doblin

Elle Zeigler est une chercheure en design possédant des antécédents en architecture qui s’intéresse à l’innovation englobant les environnements physiques et numériques. Elle croit fermement que les connaissances sont d’importants indices qui nous aident à élucider le mystère de ce qu’est l’être humain. Elle croit également que les designers et chercheurs ont la responsabilité de rendre le monde meilleur en écoutant, observant et célébrant l’expertise des gens qui nous entourent. Pendant qu’elle terminait sa maîtrise en études avancées de l’architecture portant sur l’impact de l’architecture des logements et des services de soins de santé sur le bien-être physique et mental, elle a exploré deux solides filons de recherche et s’est grandement intéressée au rôle du design centré sur l’humain dans diverses industries allant de l’architecture aux soins de santé en passant par le milieu des affaires. Elle est une fervente défenseure des méthodes de recherche participative et collaborative et croit à rassembler les parties prenantes d’un projet à une table – des adolescents à la haute direction – où elles ont véritablement toute la même voix.

 
 
 
zahra.png

Zahra Ebrahim, Doblin

Zahra est une designer et urbaniste centrée sur l’humain qui utilise des pratiques participatives pour mobiliser les gens dans le design de services, de politiques et d’infrastructures qui ont une incidence directe sur eux. Elle occupe actuellement le poste de conseillère de direction chez Deloitte en matière d’innovation civique, en plus d’être conseillère principale auprès d’initiatives d’intérêt public et politique partout au pays. Depuis trois ans, elle dirige Doblin Canada (le cabinet de design centré sur l’humain de Deloitte) et s’intéresse particulièrement à mobiliser diverses parties prenantes pour concevoir des processus permettant de relever des défis organisationnels ou industriels complexes en s’appuyant largement sur des innovations urbaines et du secteur public. Au cours des dix années précédentes, Zahra a fondé et dirigé archiTEXT, une entreprise sociale effectuant des recherches approfondies avec les communautés pour concevoir afin d’obtenir de meilleurs résultats sociaux et, de ce fait, a mené certains des programmes de politiques et d’infrastructures participatifs les plus ambitieux au Canada. Zahra a enseigné au College of Art and Design de l’Ontario, au Musée d’art moderne et enseigne actuellement à l’Université de Toronto. Elle agit à titre d’innovatrice en résidence au Musée du design du Canada, est l’une des « 40 leaders sociales de moins de 40 ans » de Next City Vanguard de même qu’« Artisane du changement à surveiller » de Centraide et a récemment été nommée l’une des « 100 principales femmes dans le milieu des affaires canadien ».