Pourquoi ne pas apprivoiser l’économie comportementale? (Anglais—traduction simultanée disponible)

Ce que les gens disent, ce que les gens font et ce que les gens disent qu’ils font sont trois choses différentes. L’économie comportementale est l’étude scientifique de l’impact qu’ont les facteurs psychologiques, émotionnels et cognitifs sur les décisions économiques, la croyance voulant que les êtres humains ne soient pas entièrement rationnels quand vient le temps de prendre une décision. L’économie comportementale offre aux designers de services une nouvelle façon de mesurer l’IMPACT de nos conceptions, prototypes et idées, en élargissant notre compréhension du problème par une exploration approfondie des barrières comportementales. De plus, elle nous offre de nouvelles façons de mesurer l’impact de nos prototypes grâce à une méthodologie d’essai rigoureuse.

 
 
 
PatrickBW.png

Patrick Bach, TD Bank

Patrick est un designer de services chevronné et un leader de design qui, depuis plus de six ans, se concentre à intégrer et mettre à l’échelle des équipes, des méthodes et des capacités de design de services au sein de grandes organisations. Récemment, Patrick a créé un centre d’excellence en design de services et économie comportementale à la Banque TD où les deux méthodologies sont utilisées pour résoudre des problèmes complexes touchant les clients et les employés.

Le leadership dont fait preuve Patrick dans le paysage du design de services a été reconnu. Il a été invité à présenter plusieurs conférences sur le design de services et l’expérience client partout dans le monde, notamment dans le cadre de la Conférence mondiale sur le design de services. Patrick est l’un des membres fondateurs de Service Design Canada.

 
 
 
Ada_bw.png

Ada Le, BEWorks

Ada détient un doctorat en neuroscience cognitive de l’Université de Toronto et a effectué des recherches postdoctorales à l’Université York. Avant de se joindre à BEworks, Ada s’intéressait principalement à l’utilisation de techniques de neuroimagerie pour examiner comment le cerveau humain intègre des informations complexes et dynamiques d’une manière qui ultimement influence la prise de décisions et le comportement des gens.

Les résultats de ses travaux de recherche ont été primés et sont publiés dans des revues scientifiques de renom. Ses antécédents en recherche aident à guider le travail qu’elle fait chez BEworks où elle dirige des projets novateurs principalement dans les secteurs de l’assurance, des finances et de la vente au détail.