Les hauts et les bas du design d’un nouveau service : légalisation du cannabis en C.-B. (anglais—traduction simultanée disponible)

Commençant seulement dix mois avant la légalisation, avec des règlements qui n’étaient pas encore rédigés et un sujet délicat sur le plan politique, le projet de cannabis a permis de mettre en lumière les hauts et les bas du design de services et du développement de produits numériques au sein du gouvernement.

Avec l’annonce de la légalisation du cannabis au Canada, la division des règlements en matière d’alcool et de cannabis s’est associée avec l’équipe de design de services de la C.-B. pour concevoir le nouveau processus de demande pour les ventes au détail privées. Comme c’est le cas de plusieurs cahiers des charges, le problème ne se limitait pas simplement au design d’un processus de demande. Notre recherche a permis de recadrer le problème relatif au besoin de concevoir un seul processus de demande pour comprendre le parcours complet associé à la vente de cannabis en C.-B.

Pour être honnête, ce projet n’a pas été facile. Vous aurez tous les détails pour comprendre où nous avons été incapables de produire l’impact souhaité, comment nous avons ressenti les tensions associées au design d’un service comparativement à la création d’un produit et les impacts positifs sur notre groupe découlant de ce que nous avons appris.

 
 
 
clara-ganemtore.jpg

Davis Levine, Expérience numérique du gouvernement de la Colombie-Britannique (GDX)

Davis Levine est un designer de services dans la division de l’expérience numérique du gouvernement de la Colombie-Britannique. Davis a obtenu un baccalauréat en design de communication visuelle de l’Université de l’Alberta. Après avoir passé un certain temps à titre de designer en expérience utilisateur à Edmonton, il a continué ses études et obtenu une maîtrise en design d’expérience numérique à Hyper Island à Manchester en Angleterre. L’expérience qu’il a acquise à Hyper Island l’a éventuellement mené au gouvernement de la C.-B. avec la vision d’intégrer des pratiques de design dans tous les secteurs du gouvernement. Il s’intéresse particulièrement à l’exploration de l’intersection entre le design et les politiques publiques afin de considérer de nouvelles façons d’approcher les problèmes de politiques. Lorsqu’il n’est pas en train de concevoir quelque chose, il aime faire du vélo et de la poterie.

 
 
 
meg.png

Meg Stiven, Expérience numérique du gouvernement de la Colombie-Britannique (GDX)

Meg Stiven est une designer de services dans la division des services de l’expérience numérique du gouvernement de la Colombie-Britannique. Elle aime voir ce qui se passe en arrière-scène dans la province et aider le gouvernement à comprendre les gens qui utilisent les services offerts. Meg détient un baccalauréat en design de l’Université Emily Carr et a travaillé en design visuel et expérience utilisateur avant que son amour pour le travail avec les utilisateurs la mène au design de services avec l’objectif d’améliorer les expériences complètes. Chez GDX, Meg a la chance de constater de manière directe les défis auxquels font face les gens, de consacrer du temps à procéder à des analyses avec des collègues ultras intelligents et des partenaires ouverts, de réfléchir à des façons efficaces de communiquer les besoins des citoyens aux décideurs et de créer un engouement envers de nouvelles façons de faire les choses, ce qui pour Meg est la réalisation de ses rêves de design.